Le rattrapage est une mesure d’accompagnement destinée à permettre à un élève de concentrer son attention sur un ou plusieurs points de matière qui posent un problème de compréhension.

Il ne s’agit en aucun cas d’un lieu destiné à favoriser la simple étude en prévision d’une interrogation imminente
De ce fait, la demande doit provenir de l’élève et/ou du conseil d’un enseignant de branche.

 Si un rattrapage est souhaité par un élève, il prends contact avec l’enseignant de la branche dans laquelle il est en difficulté, de manière à cibler des points précis de matière, voire à envisager une mesure d’accompagnement plus adéquate.

 Si le choix se porte sur un rattrapage, l’élève recevra un document à remplir et à rendre au professeur de rattrapage au plus tard deux jours avant la date du rattrapage potentiel. Ce dernier renverra par le même canal une confirmation de la date et de l’heure du rattrapage. Voir ici les horaires !

 L’accès au rattrapage est soumis au respect d’une charte de bonne conduite et d’une attitude correcte et respectueuse vis-à-vis du professeur et des autres élèves:

1. Chaque élève s’engage à posséder des notes de cours complètes et à disposition durant le rattrapage.

2. L’élève possède un cahier format A4 destiné aussi bien aux exercices à la maison qu’aux rattrapages.

3. L’élève s’engage à se présenter à l’heure et à travailler avec sérieux sous peine d’exclusion de la remédiation.

4. Un élève exclu du rattrapage doit obligatoirement se rendre à l’étude surveillée jusque 16h20 (dans le journal de classe, se trouveront deux 2 signatures : celle du professeur de rattrapage et celle de l’éducateur surveillant l’étude).

 Cas particulier : le rattrapage obligatoire.

Lors des délibérations de juin et septembre, le conseil de classe peut décider, lors des délibérations, qu’un élève suive un rattrapage obligatoire de septembre à fin octobre (c’est-à-dire le premier bulletin).

En tant qu’aide appropriée pour remédier à des lacunes souvent fondamentales, le rattrapage obligatoire peut être considéré comme un cours à part entière.

Les élèves concernés sont avertis par courrier et, à la rentrée de septembre, seront prévenus de la date de début de remédiation et du nom du professeur de rattrapage. Une évaluation sera programmée durant cette période et les résultats intégrés dans le bulletin d’octobre selon une pondération encore à décider.

Lors des autres conseils de classe, les enseignants peuvent décider d’un éventuel rattrapage obligatoire sans donner lieu à des évaluations certificatives.